Dernière ligne droite

Dernière ligne droite

Vendredi 24 octobre, 18H. Les portes du gymnase Robert-Sallaz s’ouvrent, non pour le public, mais pour les bénévoles du Club alpin Salève Annemasse qui viennent mettre la touche finale en cette veille de 22 édition de l’Open d’Escalade Grand Prix d’Annemasse. Le calme qui régnait tout cette semaine avec les trois ouvreurs n’est plus. Place à la fourmilière humaine avec pas moins d’une trentaine de bénévoles qui a répondu présent pour cette soirée un peu spéciale.

Le gymnase Robert-Sallaz semblait bien vide. Un mur d’escalade avec le minimum vital de prises par Voie et un Bloc qui trône tel l’Arc de Triomphe. Les ouvreurs se retirent, le travail terminé. Il reste encore quelques minutes de calme alors que les bénévoles qui affluent se voient attribuer diverses tâches bien définies.
La dernière ligne droite approche et tout s’accélère. Tout est parfaitement rythmé. Les habitués de l’Open d’Escalade guident les nouveaux bénévoles. Le gymnase prend forme pour accueillir demain samedi, dès les premières heures, les compétiteurs. Le calme avant la tempête ?

Dernières mises au point avec Johana Stansfield, coordinatrice de l’Open d’Escalade Grand Prix d’Annemasse.

Tout se passe bien. Nous sommes en train de finaliser les bénévoles. Nous avons trouvé tout le monde, soit environ une quarantaine de ‘CAFistes’ par jour. Pour ce week-end les bénévoles sont dispatchés en trois groupes : les juges (Voies et Blocs), les assureurs pour les Voies et la buvette-accueil. Des tâches bien spécifiques qui demandent concentration et responsabilité.

La salle prend forme : les banderoles des partenaires sont en cours d’installation, les tapis protecteurs sont maintenant installés au pied des Voies et des Blocs, les tables pour les juges ont pris place. Il reste à placer les chaises pour le public qui seront au cœur de l’événement.

L’ambiance ce soir est très bonne. Tout le monde a très bien travaillé cette semaine. La coordination a été excellente. Tout le monde a le sourire et est motivé pour demain. Tout va bien se passer j’en suis certaine.

Rencontre avec Johan Ramart, responsable du montage du Bloc

Ce soir, j’ai refait le tour du bloc pour vérifier la structure et renforcer certains pans pour être sur qu’ils tiennent sous la traction des grimpeurs. Grimpeur régulier, les voies installées par les ouvreurs m’inspirent. J’espère pouvoir les essayer. Pas de compétition pour moi, car j’aide dimanche à la tyrolienne. Je vais gérer la sécurité de ceux qui vont s’élancer, dans le vide, sur les 50 mètres de cette tyrolienne. Je ne l’ai pas encore essayée, j’y vais de ce pas !

Il est 20h. Tout est maintenant prêt. Les bénévoles se retrouvent autour d’un pot de l’amitié. Puis certains rentrent chez eux pour prendre des forces avant un week-end bien chargé. Les autres bénévoles ? Ils se jettent sur les Blocs et les Voies. C’est cela aussi être bénévoles… avoir la primeur de tester les Blocs comme remerciement pour services rendus. Pour ces derniers la soirée s’annonce longue et amicale. Les défis sont lancés…